8D

La méthode du 8D (8 Do => 8 Actions) consiste à fomaliser un procédé, à maitriser et à anticiper les risques de perturbation du flux.

Elle se décline en 8 étapes :

ACTION 1 : PREPARATION DE LA DEMARCHE 8D

La méthode du 8D consiste à valider un processus, à standardiser une procédure, à formaliser un procédé. Cette validation ne peut être tenu par un seul homme mais par un groupe de travail (commission) constituer de personnes d'horizons différents impliquées par le systeme à valider (opérateurs, maitre d'oeuvre, ingénieur, logistique, etc...). Désigner un pilote de cette commission et définir les roles de chacun.

ACTION 2 : IDENTIFICATION DU BESOIN

 Le but est de définir les fonctions à garantir et d'anticiper les risques qui peuvent les dégrader. Pour cela il faut se poser les questions sur la causalité et les effets (5M, QQOQCCP, etc.).

ACTION 3 : PLANS D'ACTIONS

Dans un souci de garantir la qualité du produit et respecter les flux (process), la mise en place de plans d'actions (qui seront par la suite la base du procédé) aura pour but la correction et/ou la prévention des non-conformités.

ACTION 4 : CAUSALITE

L'objectif de cette action est de se remettre en question sur les causes qui provoquent les effets (non-conformités !), est-ce que le problème est dû seulement à un paramètre ou est-ce l'accumulation de différents détails (limite de tolérance) qui pouraient être à l'origine ?

Pour cela il faut définir toutes les causes potentielles, faire une analyse des risques, vérifier la véricité des plans d'actions qui ont été mis en place (est-ce qu'elles garantissent la (les) fonstion(s) ?).

ACTION 5 : VALIDER LES PLANS D'ACTIONS DEFINITIVES

Après analyse des résultats (qualité produit-process), test, répétabilité, validation. Il faut déterminer l'impact sur le coût, le délai de la mise en place du procédé.

ACTION 6 : IMPLANTATION DU PROCEDE

Après validation en Coût-Qualité-Délai (CQD), il faut planifier, organiser, communiquer sur l'implantation du procédé (plans d'actions définitivent). Faire un suivi sur une période donnée pour maitriser toute dérive de la production.

ACTION 7 : PERENNISER LE PROCEDE

Afin de garantir la qualité du produit-process, il faut anticiper les non-conformités éventuelles et mettre en place un suivi (indicateur), un systeme d'alerte et des plans d'actions s'y rapportant.

ACTION 8 : COMPLIMENTER LA COMMISION

L'amélioration d'un système, la validation d'un processus est un travail d'équipe, qui se doit d'être recompenser, la garantie de la qualité de l'amont à l'aval de la production est l'affaire de tous.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.09 | 21:52
Présentation a reçu 3
24.12 | 11:30
AMDEC a reçu 4
Vous aimez cette page